Le dollar américain reculait face à l’euro mercredi dans un marché attentiste avant les données sur l’inflation aux Etats-Unis en mars.

Vers 08H25 GMT (10H25 à Paris), le dollar cédait 0,28% à 1,0558 dollar pour un euro.

L’indice des prix à la consommation (CPI) en avril est attendu en cours de séance.

La hausse des prix aux Etats-Unis, érigée en priorité nationale par le président Joe Biden, devrait rester vertigineuse, mais pourrait aussi marquer le début d’un ralentissement.

Les économistes tablent sur un léger recul par rapport au sommet depuis décembre 1981 atteint en mars, à 8,5% sur un an.

« Des chiffres de l’inflation plus fort que prévu (…) profiteraient au dollar si le marché pense qu’une hausse de 0,75 point de pourcentage est de nouveau sur la table », commente Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor.

Le resserrement déterminé de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) profite au dollar depuis le début de l’année.

Mais la Fed, qui a remonté ses taux directeurs d’un demi-point de pourcentage en mai, a signalé qu’elle ne comptait pour l’instant pas les monter encore plus rapidement.

Les données sur l’inflation seront complétées jeudi par l’évolution des prix à la production (indice PPI).

Du côté de l’euro, la monnaie unique européenne reste sous pression alors que le conflit en Ukraine se poursuit.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *