Le fonds souverain russe va se débarrasser de tous ses actifs en dollars !

Après avoir connu un excellent mois de mai, l’or et l’argent ont corrigé sec hier. Le métal jaune a abandonné près de 40 $ ou 2 % en clôturant à 1.870 $. L’argent a quant à lui reculé de plus de 3 % pour finir la séance à 27,43 $. À environ 2 heures de l’ouverture des marchés européens, les métaux précieux sont en baisse marginale.

Cette correction a probablement des raisons techniques, mais pas que. Le métal jaune a notamment subi le vent contraire d’un dollar qui s’est redressé ce jeudi, notamment grâce à une baisse importante des inscriptions au chômage aux États-Unis, tandis que le secteur des services s’est montré en forme. Selon Jim Wyckoff, la tendance haussière n’est pas entamée. Cependant, une nouvelle mauvaise séance ce vendredi sur fond de publication de chiffres de l’emploi américain pourrait occasionner des dégâts techniques susceptibles d’engendrer une dynamique baissière à court terme.

Le fonds souverain russe vend tous ses actifs libellés en dollars

À côté de ces fluctuations qui n’ont que bien peu d’importance sur la trajectoire à long terme des métaux précieux, une information qui a eu l’effet d’une bombe est tombée hier : le fonds souverain russe a ainsi déclaré qu’il allait vendre tous ses actifs en dollars. Ils seront remplacés par des actifs libellés en euros, en yuan et de l’or, selon le ministre russe des Finances Anton Siluanov. Si votre mémoire est bonne, vous vous rappelez que nous avons évoqué récemment l’autorisation d’investir dans l’or, accordée le 21 mai par le Parlement russe à son fonds souverain. Il s’agit peut-être d’un simple hasard de calendrier, mais il est intéressant de noter que 2 semaines plus tard, ce même fonds annonce qu’il ne va plus détenir d’actifs en dollars.

Au 1er mai 2021, il gère plus de 185 milliards de dollars d’actifs (12 % du PIB russe). Selon Bloomberg, cela signifie que le fonds va se débarrasser pour 41 milliards de dollars d’actifs liquides. Le changement aura lieu très rapidement, potentiellement en moins d’un mois, selon le ministre russe des Finances. Cependant, il s’agira dans un premier temps d’une opération technique : le fonds échangera ses actifs en dollars contre des devises avec la Banque centrale de Russie. C’est possible grâce aux énormes réserves de cette dernière. Ce sera alors à elle d’organiser les ventes afin de ne pas déstabiliser les marchés.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *