Éolienne : la production d’électricité au ralenti en 2021


En 2021, la moyenne annuelle de la vitesse du vent a chuté de 10% par rapport à la normale.

L’année 2021 a été l’une des années les moins venteuses de ces dernières années, selon le programme spatial Copernicus. Conséquence directe : la production d’électricité des éoliennes a fortement chuté.

Niveau le plus bas depuis plus de 40 ans

Pour retrouver aussi peu de vent sur une année, il faut remonter en 1979 ! Date des premières données collectées par le programme spatial européen Copernicus. Son dernier rapport est sans appel : 2021 est une année sans vent pour les pays de l’Europe du Nord, là où la majorité des éoliennes sont installées.

Premiers pays touchés, ceux de l’hémisphère Nord du Vieux Continent. De l’Irlande au Danemark, en passant pas la mer du Nord, la moyenne annuelle de la vitesse du vent a chuté de 10% par rapport à la moyenne de la période qui sert de référence, celle-ci s’étalant entre 1991 et 2020. En 2021, le vent a surtout soufflé au Sud de l’Europe. Des pays comme la Grèce ou l’Italie enregistrent une hausse de l’activité venteuse selon Copernicus.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *