La Bourse déconnectée de l’économie : bond des faillites en vue

Alors que la Bourse a largement profité d’un vent d’euphorie suite à l’annonce des vaccins anti- Covid-19 des grands laboratoires américains, la banque des règlements internationaux (BRI) tire la sonnette d’alarme ! Soulignant que les bonnes nouvelles sur les vaccins tendent à éclipser les risques importants pesant sur l’économie, la BRI dénonce « les valorisations excessives » des marchés financiers. Les avancées sur les vaccins contre le Covid-19 et les élections américaines ont donné un coup de fouet aux actifs risqués qui ont « tutoyé », voire « dépassé », leurs niveaux d’avant pandémie, a retracé cette institution considérée comme la banque centrale des banques centrales dans son rapport trimestriel.

« Si les marchés ont bien réagi aux nouvelles relatives aux vaccins, ils frôlent ou dépassent les niveaux atteints avant la pandémie, lorsque se posaient déjà des questions au sujet des valorisations excessives », a souligné Claudio Borio, chef du Département monétaire et économique de la BRI, cité dans un communiqué. Mais « un certain degré d’écart entre les valorisations des actifs risqués et les perspectives économiques semble persister », a-t-il mis en garde. Le regain d’optimisme quant au climat des affaires mais aussi l’assurance du soutien des banques centrales pour atténuer les répercussions de la deuxième vague ont également contribué à tirer les marchés vers le haut.

Avec la faiblesse des rendements des obligations d’Etat, toujours inhabituellement bas, la quête de rendement a repris, poussant de nouveaux les investisseurs à placer leur argent sur les marchés boursiers. Dans son rapport trimestriel, la BRI a met toutefois en évidence des anomalies dans l’appréciation des fragilités des entreprises.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *