L’effondrement du dollar de 35% d’ici fin 2021

L’économiste Stephen Roach s’interroge sur un possible effondrement du dollar, qui pourrait selon lui chuter de 35% d’ici 2021, et perdre son statut de monnaie de réserve mondiale. L’affaissement de l’épargne intérieure conjuguée au déficit de la balance font ainsi planer de lourdes menaces sur le billet vert.

Dans un article publié sur le Financial Times, le chercheur et maître de conférence à Yale Stephen Roach s’inquiète de la fébrilité du dollar et tire la sonnette d’alarme quant à un éventuel krach. Reprenant les mots de Valéry Giscard d’Estaing qui s’interrogeait en son temps sur le «privilège exorbitant du dollar», l’expert affirme que le règne du billet vert touche à sa fin.

«Giscard déplorait que les États-Unis aient profité de la position privilégiée du dollar en tant que monnaie de réserve dominante mondiale et se soient appuyés sur le reste du monde pour soutenir leur niveau de vie trop élevé. Ce privilège est sur le point de disparaître. Un effondrement du dollar est probable et il pourrait chuter de 35% d’ici la fin de 2021», explique-t-il dans son article.

Baisse de l’épargne intérieure et déficit de la balance courante

En cause, une combinaison entre un effondrement de l’épargne intérieure et un déficit de la balance courante.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *