Dans cette lettre mensuelle, vous trouverez un point sur la performance de l’or ainsi que plusieurs actualités et analyses sur des sujets qui influencent le cours du métal jaune. Tous nos vœux vous accompagnent pour faire de 2022 une année en or (évidemment) !!!!

Ce qu’il faut retenir du mois de décembre et de 2021

  • Or en euros : +1.2% en décembre, +4,3% en 2021
  • 4ème année consécutive de hausse du cours
  • Moins bien que les actions …. Quoique….
  • Le résumé de l’année 2021 : pandémie, inflation, banques centrales, géopolitique
  • Les questions de 2022 : cyber, stagflation, géopolitique, fatigue des peuples
+4,3% en 2021

Après deux mois positifs, et en particulier un bond de plus de 4% en novembre, le cours de l’or s’adjuge 1.18% en décembre pour atteindre 1606.06 euros l’once (1820 dollars) au fixing matinal du 31 décembre, dernier cours officiel de l’année à Londres. Cela porte la performance totale sur l’année 2021 à +4.3% en euros.

Cours de l'once - performance 2021

Si le cours de l’once en dollar a reculé sur l’année (-3.75%), l’investisseur européen a bénéficié d’une appréciation significative du dollar (de l’ordre de 8% sur l’année), qui ramène la performance totale en terrain positif.

4ème année consécutive de hausse du cours de l’or

Performance annuelle de l'once en euros

Depuis la création de l’euro il y a 22 ans, il s’agit de la 17ème année de performance positive pour l’or et la quatrième consécutive. Après un 2019 exceptionnel (+21%) et un très bon 2020 (+13.9%), la performance 2021 reste tout à fait raisonnable.

Les performances annualisées sur plus longue périodes restent remarquables avec 12.9% par an sur 3 ans, 8% par an sur 5 ans, 3.1% sur 10 ans, et 8.5% par an sur 20 ans.

Pour aller plus loin : Comment est fixé le cours de l’or ?

Moins bien que les actions… (quoique…)

Le métal jaune a nettement sous-performé les actions qui ont profité a plein de l’optimisme de la reprise économique et des mesures de soutien des gouvernements. En 2021, le CAC 40 a progressé de près de 29% hors dividendes, soit un écart de plus de 23 points par rapport à la performance de l’once.

Il faut néanmoins rappeler que l’or avait battu le CAC 40 de près de 20 points en 2020. Si l’on considère les deux années ensemble, ce qui donne un bon aperçu de ce qui s’est passé depuis le début de la crise sanitaire mondiale, l’écart de performance est négligeable : le métal jaune a progressé de 18.8% tandis que le CAC40 progressait de 19.7%.

Des performances similaires, mais des comportements différents. L’or a mieux résisté pendant la phase aigue de la crise et atteint des sommets à l’été 2020 alors que les indices actions souffraient. Inversement, le métal jaune a fait moins bien dans la phase de reprise.

Ceci se traduit par une corrélation entre l’or et les actions quasi nulle en moyenne sur les 2 années, et même négative sur 2021. Les spécialistes de la gestion de portefeuille le diront : la décorrélation c’est la clé de la diversification.

Or vs Actions - eurosCorrélation entre or et actions

Et aussi bien que les autres actifs…

Alors que le cours de l’or s’appréciait de 4.3% en 2021, les autres placements préférés des Français ne battaient pas de records. Même si son taux va probablement augmenter prochainement, le livret A rapporté 0.5% en 2021, bien moins que l’inflation qui devrait atteindre 3.5% selon les projections de la Banque de France.

Le fonds euro de l’assurance vie, autre placement préféré des Français devrait rapporter 1.1% en moyenne selon les spécialistes. Là encore, moins que l’inflation. Les obligations de l’Etat Français ont quant à elles affiché une performance négative sur l’année, avec certains fonds spécialisés perdant environ 4%. Reste l’immobilier dont les rendements devraient se situer à des niveaux comparables à l’or pour la pierre papier.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *