Voici ce que Ronald-Peter Stöferle et Mark J. Valek écrivaient dans leur rapport In Gold We Trust 2020 au sujet de l’argent : « Nous serions surpris si les dix ou vingt ans à venir ne s’avèrent pas être parmi les meilleures décennies de la longue histoire de l’argent. » Un an plus tard, les deux Autrichiens sont-ils toujours aussi optimistes vis-à-vis de l’avenir du métal gris ? Réponse dans leur rapport In Gold We Trust 2021publié le 27 mai !

Offre, demande et cours de l’argent sur la période 2021-2025 : à quoi s’attendent les analystes ?

Ronald-Peter Stöferle et Mark J. Valek (S&V) ont disséqué les prévisions des analystes au sujet du marché de l’argent sur la période 2021-2025. Il ressort de l’analyse qu’ont menée les deux Autrichiens que ces derniers ne tablent pas du tout sur le même scénario que le consensus.

Rentrons dans les détails.

Pour S&V, l’écueil majeur de leurs collègues est le suivant : « la communauté des analystes professionnels semble inconsciente des changements que 2020 a catalysés ! […] ils prévoient que tout va redevenir comme avant, et ils anticipent [par conséquent] une baisse des cours de l’argent et une faible demande d’investissement jusqu’en 2025. »

Prévisions de cours de l’argent par le consensus des analystes (pointillés bleu foncé = minimum, vert = médiane, bleu clair = moyenne, doré = maximum)

Publicité

Pour expliquer comment le consensus des analystes en arrive à ces timides prolongations de la courbe de prix de l’argent, il me faut revenir sur ses pronostics en matière d’offre et de demande à moyen terme.

Commençons avec l’offre.

Sur les 5 années à venir, les analystes estiment que l’offre totale d’argent va se rétracter de 2,2% par rapport à la période 2015-2020, pour s’établir à une moyenne de 1 039 millions d’onces par an entre 2021 et 2025.

Pour ce qui est de l’offre primaire, c’est-à-dire la production minière, le consensus anticipe une augmentation de 1,5%, toujours par rapport à la période 2015-2020, à 854 millions d’onces en moyenne.

Offre minière d’argent par pays, en millions d’onces troy, 1990-2025 (estimations)

L’offre secondaire, qui combine le recyclage en provenance du secteur industriel, de la photographie, de la bijouterie, de l’argenterie et des pièces, devrait selon les analystes se monter à 163 millions d’onces en moyenne, un chiffre largement en baisse par rapport aux 5 années précédentes.

Offre secondaire d’argent par catégorie, en millions d’onces troy, 1990-2025 (estimations)

Sur la période 2021-2025 toujours, S&V relèvent en particulier que le consensus ne s’attend à aucuneaugmentation de la demande d’investissement (pièces et médailles en bleu + lingots en doré). Et pour cause, « les désordres monétaires seraient pour eux derrière nous ».

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *