3 manières de se constituer un patrimoine immobilier

Lorsqu’on évoque la notion de patrimoine, on pense avant tout à l’immobilier. Placement numéro 1 des Français, la pierre reste un investissement sûr et rémunérateur. Voici trois manières de constituer votre patrimoine.

Les premiers pas pour se constituer un patrimoine

Quelle est votre montant de départ ? Quel est votre appétence au risque ? Quels sont vos objectifs ? C’est en vous posant ces questions que vous pourrez définir à la fois votre profil d’investisseur et le type de patrimoine que vous souhaitez vous constituer car s’il n’existe pas de « meilleur placement », il existe toutefois des placements qui vous conviennent mieux que d’autres selon votre situation, votre profil et vos besoins.

Une première étape peut-être de le constituer, via de l’épargne, à faire fructifier. Il existe en la matière de nombreux supports d’épargne, parmi lesquels l’assurance-vie, les Plans Épargne en Actions (PEA), le Plan Épargne Retraite (ce dernier, depuis la loi PACTE, peut être débloqué pour financer l’achat de sa résidence principale) et autres produits d’épargne logement (PEL et CEL). Pour les jeunes, en ménage ou célibataires et dès leur entrée dans la vie active, l’épargne est une solution incontournable pour se constituer un apport afin investir dans un bien immobilier ou pour un autre placement.

Bon à savoir

Le patrimoine rassemble tout ce que vous possédez : biens immobiliers, épargne, participations dans des sociétés, actions, titres et autres produits financiers, œuvres d’art…

3 manières d’investir dans l’immobilier

L’immobilier reste la valeur patrimoniale sûre. Avec la pandémie, les marchés sur tous les types de bien, même ceux de niche comme les châteaux et surtout les maisons avec jardin, se développent. Que ce soit pour faire l’acquisition d’une résidence principale, se lancer dans de l’investissement locatif et se constituer des revenus supplémentaires ou pour un achat patrimonial qui constituera un bien transmissible à vos héritiers, l’investissement dans l’immobilier est un moyen idéal de se constituer un patrimoine rentable sur court, moyen et long terme.

Plus que jamais, l’achat de sa résidence principale constitue un bon moyen de constituer un placement sécurisé et pérenne. Une solution accessible à condition de disposer d’un dossier solide et d’un (bon) apport. Les banques requièrent en général autour de 10 % du prix du bien, afin de financer au moins les frais de notaire.

Sans apport personnel, il sera plus efficace dans un premier temps de se lancer dans l’investissement locatif, excellent moyen pour compléter ses revenus tout en défiscalisant. En effet, de nombreux dispositifs permettent de déduire des montants parfois très importants : loi Pinel, loi Denormandie, loi Monuments historiques, loi Scellier, loi Girardin, mécanisme de déficit foncier, statut LMNP – Loueur Meublé Non Professionnel -, etc.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *