Le chemin susceptible de mener l’argent à 300 $ l’once

Tandis que Keith Neumeyer, le patron de First Majestic Silver, vient de réitérer sa prédiction de 100 $ pour l’argent, Peter Krauth estime que l’argent pourrait culminer à environ 300 $. Si cet objectif semble extrêmement généreux, il y a des raisons sensées pour envisager ce scénario, comme il l’explique dans ce billet.

« Je sais que cela va sembler ridicule à certains. Mais je pense que l’argent pourrait atteindre 300 $. Non, je n’ai pas perdu la tête. Après tout, c’est un métal qui est connu pour sa volatilité. Voyez-vous, lorsque l’argent a connu son marché haussier des années 1970, il est parti d’un creux de 1,31 $ en octobre 1971. Lorsqu’il a atteint son pic en 1980, il a atteint 49 $. Ce qui correspond à une multiplication par 37 du cours.

Si nous considérons que l’argent était au prix de 4,20 $ à la fin de 2001, un rendement de 37x le porterait à environ 155 $. Cependant, je pense que ce marché haussier pourrait être d’une magnitude encore plus importante pour un certain nombre de raisons, les principales étant la dette, le crédit et la création monétaire. En conséquence, je pense que le pic ultime de l’argent pourrait être de 300 $, et je n’exclurai pas la possibilité que ce record soit encore plus élevé.

Fondamentaux de l’argent en faveur d’une hausse

La plupart des pays développés et de nombreux pays en développement sont en déficit depuis de nombreuses années, voire décennies. Cela semble maintenant être devenu un état permanent, du moins jusqu’à ce que nous connaissions une sorte de réinitialisation financière mondiale.

L’Institute of International Finance explique comment la réponse à la pandémie COVID-19 a ajouté 24 billions de dollars à la montagne de dette mondiale l’année dernière, qui a atteint un nouveau record historique de 281 billions de dollars.

Et le maintien des taux d’intérêt à des niveaux jamais vus ne fera qu’encourager davantage l’endettement. Ajoutez à cela le fait que de nombreux pays empruntent pour payer les intérêts, que les banques centrales absorbent une grande partie de cette nouvelle dette souveraine, et les valeurs refuges contre l’inflation telles que les métaux précieux gagnent en popularité.

L’argent en particulier a l’avantage supplémentaire d’avoir 50 % de sa demande qui est représentée par le secteur industriel. Avec les programmes de relance économique sans précédent qui sont préparés, beaucoup favorisant l’énergie verte, l’argent est particulièrement bien placé pour en profiter. De plus, selon Metals Focus, la production d’argent a diminué de 4 % en 2020 (-42 millions d’onces). Selon le Silver Institute, l’offre totale augmentera de 8 % cette année, alors que la demande totale augmentera presque deux fois plus, de 15 %, sous l’impulsion de la demande industrielle, joaillière et d’investissement. Le contexte fondamental de la demande d’argent semble donc fort, mais le contexte technique est également très optimiste.

Le contexte technique positif de l’argent métal

Intéressons-nous au ratio or/argent. Voici un graphique du ratio or/argent pendant le marché haussier de l’argent des années 1970 :

Selon moi, il est très intéressant de constater à quel point les récessions, qui sont les barres verticales grises, ont tendance à créer des creux et/ou des pics dans le ratio. Ce qui est également intéressant, c’est que lorsque l’argent a atteint son apogée en 1980, le ratio or/argent a finalement atteint un creux à peu près au même moment, à un niveau proche de 15, ce qui était inférieur au point de départ proche de 20.

Passons désormais au marché haussier actuel de l’argent qui, je crois, a commencé en 2001. Le graphique suivant montre les prix de l’argent depuis 2000, non ajustés à l’inflation :

Bien sûr, l’argent a connu une formidable hausse, passant de 4,20 $ en 2001 à 49 $ à son sommet de 2011. Il a ensuite corrigé jusqu’à la fin de 2015, puis a évolué en dents de scie jusqu’à atteindre un plus bas de près de 12 $ l’année dernière en mars. Il a ensuite enregistré une hausse énorme jusqu’à 30 $ en seulement 5 mois. Depuis, il est dans une phase de consolidation.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *