Le renouveau de la demande physique d’or se confirme en Inde

À l’occasion de la fête de Dasara (15 octobre), les habitants de Nashik se sont rués chez les marchands d’or pour acheter des bijoux. Les bijoutiers ont enregistré une hausse de 60 % de leur chiffre d’affaires durant Navaratra par rapport à l’année dernière.

Selon le secteur, les ventes de vendredi ont presque égalé celle de 2019, soit un an avant la pandémie. Sur la journée de vendredi, les ventes ont doublé par rapport à 2020. D’après les bijoutiers, cette journée pourrait marquer le renouveau de la demande physique d’or en Inde.

Selon Rajendra Odhekar, un joaillier, la baisse du prix de l’or par rapport à l’année dernière a également contribué à cette meilleure santé. « Le Covid a salement affecté le secteur de la joaillerie pendant les 18 derniers mois. Mais les affaires ont commencé à reprendre à partir de Navaratra (7 octobre). Nous avons presque retrouvé les niveaux normaux pour un Dasara sans pandémie », a-t-il ajouté.

Chetan Rajapurkar, responsable de l’association des joailliers de Nashik et directeur pour le Maharashtra de l’India Bullion and Jewellers Association, a déclaré que la plupart des clients ont investi dans des pièces et lingotins d’or

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *