L’inflation est un phénomène monétaire.
La monnaie reste un outil de développement économique. Créer de la monnaie n’a jamais créé de la richesse. Cela dit, réguler la masse monétaire permet de maximiser la capacité de production d’une économie.
Richard Détente revient sur l’arrivée de l’inflation en Espagne au XVIe siècle, jusqu’a son réveil aux États-Unis au XXIe siècle, ainsi que sur le rôle de l’or dans le système monétaire.

1492 – L’Espagne chasse les musulmans de Grenade, c’est la “Reconquista”. C’est la fin d’une occupation par les musulmans qui aura duré 5 siècles. La même année, comme pour marquer un renouveau, la Reine Isabelle finance le voyage de Christophe Colomb à travers l’Atlantique. Derrière Colomb, c’est Cortès, Pizzaro ou Diego, les conquistadors qui partent pour conquérir la future Amérique et revenir avec des navires chargés d’or notamment.

L’Espagne connaîtra un siècle doré entre 1527 à 1598. Sur le plan militaire, une poignée d’hommes réussira à renverser la brillante civilisation Aztéques pourtant très évoluée pour son époque.

La fin de l’exploitation des peuples locaux laissera place au tristement célèbre commerce triangulaire entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique pour fournir toujours plus de main d’œuvre à l’exploitation de l’Amérique du Sud au XVII e et XVIIIe siècle.

Sous l’afflux de ces richesses, la puissance de l’Espagne explose et elle impose sa domination sous de nombreuses formes. Financement d’une armée de conquête vers l’Amérique, commerce, infrastructures portuaires, développement économique autour des richesses de l’Amérique du Sud. Pourtant, dès la 2e moitié du XVIe siècles, la monarchie espagnole connaît 3 grands défauts de paiements en 1557 / 1575 / 1596. Entre 1492 et 1550, en 50 ans seulement, la quantité d’or à triplé et la quantité d’argent à quintuplé.

Pourtant l’Espagne connaît rapidement de graves problèmes de financement …

La mécanique mortifère est assez simple sur le fond. Dans un système monétaire basé sur des monnaies marchandises comme l’or et l’argent, l’équilibre entre la valeur monétaire de ces marchandises et leur valeur en tant que matière première se fait autour du coût de minage de ces métaux précieux en l’occurrence.

Dit autrement, lorsque le pays manque de monnaie, car l’économie croît plus vite que la quantité de métaux disponible, le minage de l’or se développe. Les mineurs sont rémunérés pour augmenter la masse monétaire. Et inversement lorsqu’il y a trop de monnaie par rapport à la production de biens et de services, le prix de l’or baisse, par l’inflation de tout le reste, le minage devient moins rentable et le volume d’or en circulation diminue ce qui finit par freiner l’inflation.

Origine de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *