Près d’un tiers des petites entreprises de New York en faillite !

Aux Etats-Unis, il n’y a pas les PGE, les prêts garantis par l’Etat qui permettent ici, pour le moment en France, de faire croire que la catastrophe économique n’a pas lieu.

C’est un peu le gel de la situation et comme chacun sait, les inondations, cela arrive au dégel, pas tant que la neige tient avec le froid.

On a déjà une bonne estimation de ce qu’il se passera en France quand on retirera la perfusion d’argent public.

Il suffit de regarder du côté de New York où près d’un tiers des petites entreprises de New York, aurait fermé leurs portes en 2020 selon cet article du New York Post.

Près d’un tiers des petites entreprises de New York et du New Jersey reste fermé depuis janvier au milieu de la pandémie de coronavirus.

Les chiffres sont conformes aux estimations de la New Jersey Business & Industry Association, qui indique que 28 % des petites entreprises du Garden State avaient fermé leurs portes à la fin du mois d’octobre, selon le journal Star Ledger.

Et avec la région qui voit maintenant une résurgence du virus, les chefs d’entreprise craignent que le nombre n’augmente encore plus.

« C’est vraiment mauvais », a déclaré Eileen Kean, directrice de l’État du New Jersey de la Fédération nationale des entreprises indépendantes au Star-Ledger. « Et sans que les dollars fédéraux n’entrent dans le New Jersey, les magasins de la rue principale et les autres établissements ne survivront pas l’hiver. » Comprenez sans aide massive de l’Etat fédéral de très nombreux magasins et petites sociétés ne passeront pas l’hiver.

Plus de la moitié des petites entreprises des deux États a été contrainte de fermer ses portes au printemps au plus fort de la pandémie, les deux atteignant des sommets à la mi-avril – 52,5 % des entreprises de New York et 53,9 % des Garden States, les statistiques montrer.

« Il est dévastateur de voir combien de restaurants ont fermé leurs portes et que des emplois ont été perdus », a déclaré Andrew Rigie, directeur exécutif de NYC Hospitality Alliances, qui représente les bars, restaurants et clubs de la Big Apple.

« Et avec l’augmentation du taux d’infection et la menace imminente de la fermeture des restaurants à l’intérieur, beaucoup d’autres fermeront à moins que le gouvernement ne fournisse un soutien adéquat à ces petites entreprises », a déclaré Rigie.

Pendant ce temps, le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a déclaré dimanche qu’un nouveau confinement était à nouveau « sur la table », ce qui pourrait signifier davantage de mauvaises nouvelles pour les propriétaires d’entreprise.

Et le New Jersey n’est pas le seul État à souffrir – la moyenne nationale est de 29,8 %, a rapporté The Hill .

Aux Etats-Unis, la moyenne nationale est 30 % des PME sont en faillite.

Terrible.

Effroyable.

Socialement dévastateur.

Charles SANNAT

Origine de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *