Quand est-ce rentable de recourir au dispositif Loc’Avantages ?

Selon une étude de Flatlooker, la nouvelle version du dispositif Louer Abordable, baptisé désormais Loc’Avantages, serait rentable pour certains logements vides proposés à un loyer proche des premiers seuils prévus par le dispositif.

Loc’Avantages, c’est le nouveau nom du dispositif Louer Aborbable. Ce dernier a été repensé par le gouvernement afin d’inciter les bailleurs à s’en saisir. L’ancienne version n’avait séduit que 110.000 bailleurs. Le changement de nom révèle les ambitions du gouvernement qui tient à faire passer le message: ce dispositif est avantageux pour le locataire et le propriétaire. Il est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2024 et dans la France entière.

Le fonctionnement de Loc’Avantages

En échange d’une réduction d’impôt de 15% à 65%, le propriétaire devra proposer un loyer en dessous des prix du marché selon 3 niveaux de décote, comme le précise ici l’Agence nationale de l’habitait (Anah):

  • un loyer inférieur de 15% (LOC1) : ce qui donne droit à une réduction d’impôt de 15% sans intermédiation locative et de 20% avec intermédiation locative
  • un loyer inférieur de 30% (LOC2) : ce qui donne droit à une réduction d’impôt de 35% sans intermédiation locative et de 40% avec intermédiation locative
  • un loyer inférieur de 45% (LOC3) : ce qui donne droit à une réduction d’impôt de 65% en intermédiation locative (dans ce cas il est impossible de faire sans).

Des réductions d’impôts à condition de louer le bien pendant 6 ans, qu’il s’agisse d’un bien classé de A à E au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE), loué vide, pour une résidence principale et à un locataire ne dépassant les plafonds de ressources qui ne soit pas de la famille du propriétaire.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *