Encadrement des loyers à Paris : 40% des annonces ne seraient pas conformes

Le site de petites annonces immobilières PAP a publié une étude sur plus de 27 500 annonces à Paris. Et 42% de celles-ci ne respecteraient pas les règles en vigueur en ce qui concerne l’encadrement des loyers.

Un certain nombre de propriétaires seraient des mauvais loueurs. C’est en tout cas ce qui ressort de l’étude publiée par le groupe PAP. Le spécialiste des petites annonces immobilières en a analysé 27.524 au total dans la capitale, et 42% ne seraient pas conformes à la réglementation pour l’encadrement des loyers, rapporte Le Parisien. Ces annonces ont été publiées sur le site de PAP entre le 1er janvier et le 26 décembre 2021, et concernent autant les biens meublés que les vides.

Des logements de moins de 20m² très prisés

Il ressort également de ce rapport que plus la taille du logement est petite, plus celui-ci est susceptible de ne pas respecter les règles. Le Parisien utilise notamment l’exemple des studios de moins de 20m². Ces derniers représentent un quart des annonces, mais surtout 43.3% de celles qui dépassent le plafond. Ces surfaces ont un poids considérable dans l’intégralité des données extraites et il y a indéniablement une corrélation entre la taille et le prix du logement. L’une des difficultés du système de fixation des plafonds de loyer est qu’il ne tient pas compte du fait que les très petites surfaces ont toujours un prix au mètre carré plus élevé, détaille Corinne Jolly, présidente de PAP, au Parisien.

Lire la suite de cet article >>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *